Ha Giang, la région de haute montagne la plus reculée du Vietnam

La ville de Ha Giang, le chef-lieu de la province du même nom, située  à 300 km de la capitale Hanoi, dans les montagnes à l’extrême Nord Vietnam, à la frontière chinoise. Sans doute, la province de Ha Giang est la région de haute montagne la plus reculée et inexplorée du pays.

Ha Giang est une mosaïque de nombreuses ethnies minoritaires, revêtant des tenues aux couleurs éclatantes et conservant leur mode de vie ancestral, ces populations appartiennent aux groupes Hmongs, Daos, Tays ou encore Nungs et Lo lo, peuplant dans les villages nichés aux pentes des collines et des vallées reculées. La province d’Ha Giang attire les voyageurs en quête de paysages contrastés et de randonnées hors des sentiers battus.

Ha Giang, la région de haute montagne la plus reculée du Vietnam 

Plateau karstique de Dong Van : A la frontière chinoise, sous le piton rocheux où se perche l'ancien fort français, le vieux quartier du plateau karstique de Dong Van qui se trouve à 150km de son chef-lieu de Ha Giang. Reculée depuis longtemps, c’est difficilement accessible en véhicule parce que la route est succesivement étroite à travers vallées et montagnes. Pourtant, cette région réculée offre ses paysages karstiques exceptionnels. Le plateau de Dong Van, le plateau calcaire le plus grand du Vietnam, classé au parc géologique mondial par UNESCO, 'Dong Van' signifie en effet 'partage de culture', abrite un beau marché frontalier où se côtoient les nombreuses minorités de la région : H'mong, Hoa, Ray, Tay, Nung…Datant à la période française, actuellement dans le centre de la ville où se trouve son vieux Quartier de Dong Van abritant plus de 40 anciennes maisons construites à l'architecture unique. C’est vraiment un vestige architectural, historique et culturelle. Portant des caractères originales de la population locale,  ses maisons traditionnelles ont deux étages, avec un toit de tuiles Ying-Yang et des murs en torchis. 

La région de Meo Vac : Se trouve à l’Etrême Nord du Vietnam, à 160km de sa capitale Ha Giang, cette halle extrêmement pauvre, isolée et encore sauvage. La route pour le village de Meo Vac vous entraîne aux confins du Vietnam, à la frontière avec la Chine, à travers un paysage irréel. Elle traverse un désert minéral impressionnant, des paysages montagneux sublimes aux pics et canyons vertignieux, un panorama espoustoflant “une impression au bout du monde”

Le marché de l’amour de Khau Vai : Un marché unique au Vietnam. Il ne se tient qu’une fois par an, au 27e jour du 3e mois lunaire, dans la commune de Khau Vai, district de Meo Vac. Ce marché est devenu une destination attrayante pour les visiteurs nationaux et internationaux. C’est annuellement le lieu de rencontre des couples qui n’ont pas pu se marier, des amoureux et il est à présent le rendez – vous de tous les jeunes des ethnies du district de Meo Vac et des régions voisinages. D’aspect purement sentimental, le marché de l’amour revêt une signification exceptionnelle dans la vie des montagnards vietnamiens.  

Le vieux quartier intact de Pho Bang, à flanc de montagne, ce gros bourg fut la capitale de la région au siècle dernier, avant que son extrême éloignement et son rude climat ne le condamnent à l’oubli. Dans ses venelles, des maisons de terre ocre centenaires, les toits de tuiles surmontés par des chapelets de maïs ou des lanternes mandchous écarlates. Une fois par semaine, s’y tient un marché bigarré. Les Hmong et les Yao-minorités ethniques du coin-, viennent y acheter ou vendre des fruits, des légumes ou des étoffes aux couleurs vives.

Ha Giang, la région de haute montagne la plus reculée du Vietnam