La Pagode de la Dame céleste, la Pagode de Thien Mu à Hue

La visite de la Pagode de la Dame céleste est toujours au programme de chaque agence de voyage au Vietnam. Sans doute, c’est le monument emblématique de Hue. A quelques kilomètres de la cité impériale, sur la rive occidentale de la rivière des Parfums, un tertre que l'on peut aborder par une agréable promenade en barque, abrite la plus célèbre des pagodes vietnamiennes, la Pagode de la dame céleste ou la Pagode de Thien Mu surplombant la rivière. C’est l'un des sites incntournables de la ville de Hue lors un voyage au VietnamEntre ses deux pavillons, on découvre la fameuse tour octogonale à 7 étages, a été construite au 19ème siècle symbolisant les réincarnations de Bouddha.

La Pagode de la Dame céleste, la Pagode de Thien Mu à Hue

Dans le pavillon qui se trouve à droite de la tour, vous pourrez admirer une stèle de 1715 surmontant une tortue en marbre, symbole de longévité. À gauche de la tour se dresse un second pavillon hexagonal abritant une gigantesque cloche de 2 052 tonnes coulée en 1710, nommée Dai Hong Chung : on dit qu'elle s'entend à 10 km à la ronde. Dans la vitrine du sanctuaire principal, derrière le Bouddha rieur, trois statues représentent A Di Da, le Bouddha du passé, Thich Ca (Sakyamuni), le Bouddha historique, et Di Lac, le Bouddha de l'avenir.

La légende de la Dame céleste

Une très belle légende se rattache à sa construction. Nguyen Hoang, dignitaire vietnamien né en 1558 et mort en 1613, membre de la famille des Nguyen, est nommé par le roi Lê Trang Tong grand maréchal des provinces centrales du royaume. Devenu par la suite deuxième personnage de la cour, il arpente inlassablement la région pour surveiller les avancées de sa politique. Cherchant un lieu où s'établir définitivement, il parvient un jour au village de An Khe, près du site de l'actuelle Hue. Là, il est saisi par la beauté du lieu : une colline s'étend au loin, qui ressemble à la tête d'un dragon tourné vers l'arrière, et une rivière aux eaux limpides coule devant un lac étendu. Au cours d'une de ses promenades dans ces parages enchanteurs, une vieille femme aux cheveux blancs, vêtue d'un habit rouge et d'un pantalon bleu, lui apparaît et lui prédit qu'un bon seigneur fera édifier en ce lieu une pagode pour la prospérité du pays. Au même moment, la nature est baignée d'un étrange parfum de fleurs, sans que personne ne comprenne pourquoi. Impressionné par ces signes, Nguyen Hoang ordonne en 1601 la construction d'une pagode qu'il nomme Thien Mu (« Dame céleste »), en hommage à cette divine apparition. 

Les visiteurs sont également intéressés par nos offres voyages Vietnam promotion :